On peut dans un premier temps se demander ce qui lie l’expérience à la stratégie. C’est assez simple, pour chaque projet, on définit des objectifs que l’on cherche à atteindre tout au long du projet, il est nécessaire de définir une stratégie pour arriver à cette finalité.

Cette phase est souvent mise de côté lors d’un projet ou trop rapidement traitée. Cependant, il s’agit d’une phase qui permet de se diriger dans la bonne direction et ne pas engager une perte conséquente d’argent dans le futur, si l’on se trompe il faudra tout reprendre depuis le début.

Cette étape s’intéresse au but de l’entreprise ses besoins par rapport au projet mais aussi au technologie pour définir l’expérience utilisateur que l’on souhaite atteindre. La première étape est la compréhension de la demande.

La reformulation de la demande :

La demande se traduit par l’expression des besoins du commanditaire (client) par le biais d’un brief, d’un cahier des charges et oralement dans quelques situations exceptionnelles. Dans tous les cas, il est absolument nécessaire de reformuler les souhaits du client et déceler les éléments manquants dans les documents fournis. Il ne faut pas oublier ce qui est évident pour l’un ne l’est pas forcément pour la personne en face. La lecture de ses documents permettent d’amener la formalisation des objectifs et de sa finalité.

Le cahier des charges est un élément important que l’on soit le prestataire ou le commanditaire

Il sert à décrire l’ensemble de leurs souhaits, si le commanditaire le veut dans les moindres détails et de limiter les risques de litiges avec la description technique détaillée des fonctionnalités ou encore le mode d’actualisation ou tout autre spécialité du projet, tous les éléments souhaités sont identifiés ici.

L’ ambition du projet reste un élément flou.

Passons à l’étape stratégique

La partie stratégique se résume souvent à une présentation de l’organisation et la structure soit le contexte avec un bref historique et l’intention générale du projet. Les attentes exposées sont pour la plupart du temps trop générales et pourraient être celles de nombreux projets.

Je souhaite :

  • Toucher une cible plus jeune
  • Une image plus moderne

De même pour les objectifs.

Je souhaite :

  • Augmenter le trafic
  • Augmenter le nombre de retour sur mon site

Cependant, tout le monde souhaite ces choses là, il faut maintenant savoir pourquoi et dans quel but

Pourquoi cette partie n’est pas vue dans son ensemble ?

Auparavant, on réalisait des sites vitrines où l’on copiait simplement des informations tirées de brochures ou autres documents. Depuis longtemps, les projets sont attribués à un seul service de l’entreprise en fonction de la mission du site :

  • Si le contenu est identique, il est confié au service communication
  • Si le projet est très technique il est confié au service informatique
  • Si le projet a un but marchand, il est confié au service marketing

Malgré cette distribution, il ne faut pas oublier que beaucoup d’autres personnes (services) sont impliquées d’une manière ou d’une autre et elles sont un impact sur la décision finale du projet.


Dans le prochain article, on va voir comment identifier les parties prenantes.

Sources : 

Bibliographie
DAUMAL, Sylvie. Design d’expérience utilisateur. Eyrolles, 2012. 
Webographie
Qu'est-ce-que l'ux design ?. ux-republic [en ligne] http://www.ux-republic.com/qu-est-ce-l-ux-design/